Aux sources des musiques du monde

Durant cette heure de musique, le public est invité à découvrir un parcours musical de 15'000 ans, commençant par le « M’Bela », un arc musical préhistorique des Pygmées AKA (Congo Brazzaville) et s’étageant jusqu’à nos jours. C’est en quelque sorte un résumé de l’évolution des instruments, des plus primitifs aux plus perfectionnés. Cordes, peaux, écorces, bois, fruits, cornes, et, bien sûr, la voix… tout ce qui est susceptible de produire des vibrations sonores est exploité dans les possibilités les plus diverses.

Christophe Erard ne nous propose pas moins qu’un

« historique de l’intelligence humaine pour faire de la musique à partir de l’environnement naturel. »

Durant 40 ans de voyages, d’études, de rencontres avec les peuples, il s’est imprégné de leurs traditions, leurs coutumes, il les a apprises, pratiquées dans un souci d’authenticité et de respect toujours intact.
Aujourd’hui dépositaire de toutes ces connaissances, il donne à connaître et pratiquer ces techniques ancestrales à un large public, avec sensibilité, humour et un savoir immense.

Infos pratiques

Le concert aura lieu le samedi 27 avril 2024 à 17h00 (ouverture des portes à 16h30) au Centre Samekh, aux Geneveys-sur-Coffrane

Entrée libre - collecte recommandée, prix indicatif: 20.-, famille: 40.-

 

Atelier pratique : entre voix et percussions

Un atelier pratique est organisé avant le concert, de 14h à 16h, sur inscription, toutes les informations ici : https://centre-samekh.ch/atelier-voix-percussions/

Chaque participant est amené, dans ce moment d’échange musical originel, à comprendre le rythme, vivre la polyrythmie, accéder au potentiel de la voix sans passer par l’écrit. L’objectif en est la découverte de la musique par l’intuition et le corps.

Christophe Erard

Musicien, Chanteur,Compositeur, Producteur

Christophe Erard est un musicien passionné par les musiques du monde. Il parcourt le monde depuis 1988 à la découverte des peuples et des cultures au travers de leurs musiques. Il aborde celles-ci par la pratique directe et vivante in situ et encadrée par les dépositaires du savoir traditionnel. Intimement persuadé que la partie énergétique, magique, mystérieuse se perd dans la transmission écrite, il a préféré l’imprégnation. Ce un processus lent lui permet de vivre la musique comme un partage, une rencontre, un voyage, un chemin de vie.

Il s’exprime à ce jour à travers sa voix, qui peut produire des chants pygmées, du yodel suisse, des chants des steppes de la Mongolie jusqu’en Iran et à travers un vaste instrumentarium de 800 instruments. En effet, au fil des ans et des rencontres, il a développé la maîtrise des percussions, des instruments à cordes et des vents.

Parallèlement à sa formation, il a produit et joué dans plus de 3000 concerts en Suisse, en Europe et dans le monde, participé à des projets de théâtre, de danse, et composé pour des films, des spectacles, du cirque et des marionnettes. Pendant près de vingt ans, il a accompagné dans toute la suisse des cours de danse africaine et des thés dansant (duo contrebasse hackbrett).

L’aspect humain étant important à ses yeux, il est aussi beaucoup intervenu en milieux scolaires et associatif afin de démontrer la richesse de l’autre.